Souillac en Jazz >> Projet Culturel de Territoire
édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie –...

édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée et la Vallée de la Dordogne.

Souillac en jazz fait rayonner le territoire bien au-delà :

-                     En 2015-2016, avec le lancement de la réflexion sur ce qui allait devenir le réseau Occijazz en région.

-                     En 2017, avec l’enregistrement à Souillac du film sur le concert et la Victoire du jazz d’Emile Parisien pour France 3, Victoires du jazz dont le festival est membre de l’Académie ; avec également un documentaire d’Arte Allemagne réalisé en partie à Souillac, sur Vincent Peirani.

-                     En 2018 l’association rejoint l’AJC (association jazzé-croisé), collectif de 73 diffuseurs européens défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens.

-                     En 2019, c’est Jazz Migration, dispositif unique d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française, porté par l’AJC. Dans ce cadre, le festival fera découvrir à son public le trio Three Days of Forest.

Souillac en jazz, en touchant un public fidèle et curieux et en proposant des musiques et des musiciens inhabituels, contribue par ses retombées économiques au développement social du territoire. Nul doute que le trio Alain Bruel / Michel Marre / François Thuillier dans les grottes de Lacave ; l’époustouflant Andreas Schaerer, meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards et prix « Révélation de l’année 2015 » de Jazz magazine ; le passionnant Henri Texier, aux mélodies identifiables entre toutes et à la musique apte à faire naître en nous les plus belles émotions ; le contrebassiste Avishai Cohen, au sommet de son art avec son nouveau trio et son flot de sensations, sauront attirer quelques milliers de visiteurs et faire … qu’avec la vingtaine de concerts gratuits des Cavale à Pinsac, Jazzepheen trio à Miers/Alvignac, Le Lot de Jazz, Filibusters, Les Tire-bouchons, Bismut-Minardi Chamber Jazz trio

Souillac soit en jazz.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Projet Culturel de Territoire
La convention de développement culturel 2011-2013 structurant le dispositif des Projets Culturels de Territoires a été signée le 16 décembre 2010 entre le Conseil Régional Midi-Pyrénées, le Conseil Général du Lot et le Pays de la Vallée de la Dordogne Lotoise.
Projet Culturel de Territoire

Les actions du Pays reposent sur sa charte de développement mise en place en partenariat avec les élus du territoire et le Conseil de développement dont l'Association pour le Festival de Jazz "Sim Copans" de Souillac est membre.

La 4ème orientation de la charte : "Doter le pays d'une nouvelle approche culturelle" marque la volonté de contribuer au développement de la culture, en tant que vecteur social.
Notre association a pris part à la rédaction du projet culturel autour de quatre grands axes :

- Renforcer les relations entre les acteurs culturels, leurs productions et les habitants.

- Favoriser la médiation culturelle à destination des publics ciblés.

- Encourager les liens entre patrimoine et les autres champs culturels.

- Accompagner les intercommunalités dans la mise en place de politiques culturelles.

Il nous a paru essentiel de faire partie des premiers projets du Pays afin, comme aimait à le dire Sim Copans, de rapprocher deux des fleuves du jazz : le Mississippi et la Dordogne, et d'aller au devant des habitants en milieu rural.

En 2011, Le Jazz dans la Vallée a présenté le spectacle de La Lanterne Sourde à Rocamadour, Saint-Céré, Martel, Carennac, Bretenoux et Sousceyrac.

En 2012, à l'occasion du centenaire de la naissance de Sim Copans, Les Experts ont présenté une création "Sim Copans, 100 ans dans la vallée" à Souillac, Sousceyrac, Cressensac, Prudhomat et Rocamadour. De plus, les musiciens sont intervenus dans les écoles de musique de Sousceyrac et Souillac pour une initiation au jazz.

En 2013, après nos interventions dans les écoles de musique de Souillac et Sousceyrac, nous avons souhaité aller plus loin et rendre acteur les élèves.

En 2014, ce sont 4 voix qui ont résonnées dans la vallée à Gramat, Alvignac, Cornac et Payrac.







.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • .GALERIE:
    Projet Culturel de Territoire Projet Culturel de Territoire
     
    Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr