le programme >> concerts du soir >> vendredi - 2e concert -
édito

A Jean-Louis Crassac

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région...

édito

A Jean-Louis Crassac

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée et la Vallée de la Dordogne.

Souillac en jazz fait rayonner le territoire bien au-delà :

-                     En 2015-2016, avec le lancement de la réflexion sur ce qui allait devenir le réseau Occijazz en région.

-                     En 2017, avec l’enregistrement à Souillac du film sur le concert et la Victoire du jazz d’Emile Parisien pour France 3, Victoires du jazz dont le festival est membre de l’Académie ; avec également un documentaire d’Arte Allemagne réalisé en partie à Souillac, sur Vincent Peirani.

-                     En 2018 l’association rejoint l’AJC (association jazzé-croisé), collectif de 73 diffuseurs européens défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens.

-                     En 2019, c’est Jazz Migration, dispositif unique d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française, porté par l’AJC. Dans ce cadre, le festival fera découvrir à son public le trio Three Days of Forest.

Souillac en jazz, en touchant un public fidèle et curieux et en proposant des musiques et des musiciens inhabituels, contribue par ses retombées économiques au développement social du territoire. Nul doute que le trio Alain Bruel / Michel Marre / François Thuillier dans les grottes de Lacave ; l’époustouflant Andreas Schaerer, meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards et prix « Révélation de l’année 2015 » de Jazz magazine ; le passionnant Henri Texier, aux mélodies identifiables entre toutes et à la musique apte à faire naître en nous les plus belles émotions ; le contrebassiste Avishai Cohen, au sommet de son art avec son nouveau trio et son flot de sensations, sauront attirer quelques milliers de visiteurs et faire … qu’avec la vingtaine de concerts gratuits des Cavale à Pinsac, Jazzepheen trio à Miers/Alvignac, Le Lot de Jazz, Filibusters, Les Tire-bouchons, Bismut-Minardi Chamber Jazz trio

Souillac soit en jazz.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.vendredi - 2e concert -
Vendredi 24 juillet 2020 Place Pierre Betz à Souillac (sous réserve de modification)
vendredi - 2e concert -

 Yaron Herman trio   (Yaron Herman piano, Sam Minaie contrebasse, Ziv Ravitz batterie)

Israël, Iran/USA

 

C’est un trio  parmi  ceux qui comptent. Ce contexte est aussi  l’occasion  pour  Yaron  de laisser affleurer dans son jeu ce qu’il doit  à  ses  grands  aînés,  de  Keith Jarrett à Paul Bley, rappelant que la singularité  de  sa  voix  s’appuie  sur une  véritable  culture  du  jazz  dont  il ne cesse d’explorer la richesse.

Le pianiste israélien a fait du chemin depuis la Victoire du jazz reçue en 2008 : Yaron Herman multiplie les expériences sonores avec une inlassable gourmandise.

Adepte du grand écart, le pianiste Yaron Herman passe sans problème de Gabriel Fauré à Britney Spears, de Michel Portal à Avishai Cohen, de l’improvisation la plus sinueuse à la pop la plus colorée. Le prestigieux label Blue Note lui a renouvelé sa confiance pour un nouvel album « Songs of the Degrees ». On y retrouve un Yaron Herman au sommet de son art en compagnie de son plus fidèle lieutenant, Ziv Ravitz à la batterie et Sam Minaie, contrebassiste par ailleurs de Tigran Hamasyan vu à Souillac en 2010. Il s’agit d’un retour aux racines, un jazz en trio sans garde-fou qui mêle mélodies imparables et transe organique.

 

« Yaron Herman semble s’installer avec le temps comme une des références du jazz contemporain. Il est sans doute l’un des pianistes de jazz contemporains qui valorisent le plus la mélodie et les émotions qu’elle génère. Yaron Herman est à ce titre un vrai musicien d’émotions, un magicien capable de toucher à l’âme. Ils ne sont pas si nombreux ». Le Figaro (2019)

 

Discographie :

Songs of the degrees Blue Note 2019 (significatif du concert)

Y Blue Note 2017

Récompenses :

Victoire du jazz « Révélation » 2008



 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr