Souillac en Jazz >> Nos amis photographes
édito

En 2020, ce sont les femmes et les jeunes qui éclairent Souillac en jazz.

En 1976, pour le premier festival, à une exception, aucun n’était né …

Héloïse Divilly, batteure vous fera vibrer d’île en Isles, des Kerguelen à la Réunion en passant par l’Irlande de son père poète dont les textes chantés...

édito

En 2020, ce sont les femmes et les jeunes qui éclairent Souillac en jazz.

En 1976, pour le premier festival, à une exception, aucun n’était né …

Héloïse Divilly, batteure vous fera vibrer d’île en Isles, des Kerguelen à la Réunion en passant par l’Irlande de son père poète dont les textes chantés par Isabel Sörling parlent d’amour, de la vie et séduisent les amateurs de poésie, avec leur défricheur trio You, lauréat Jazz Migration 2020.

Naïssam Jalal, flûtiste passant de l’ombre à la lumière, Victoire du jazz 2019 et ses amis du quartet Altérité d’Edouard Ferlet, nous inviteront à entrer dans leur alchimie.

« Souillac en jazz » ce sera la révolution du saxophone velouté de Daniel Erdmann, du violon du prestidigitateur Théo Ceccaldi et du vibraphone volant de Jim Hart. Ce sera aussi celui qui, avec charisme et lyrisme parcourt le monde depuis 15 ans, premier pianiste de jazz à jouer à la Cité interdite de Pékin, Yaron Herman s’arrêtera au pied de l’Abbaye de Souillac avec son trio « Songs Of  The Degrees ». Son compatriote, le trompettiste Avishai Cohen viendra électriser l’Abbaye de toutes les couleurs de son Big Vicious.

« Souillac en jazz », sera également un soir « Les grottes de Lacave en jazz » avec le duo Gonam City et son carnet de route.

Ces jeunes musiciens, filles et garçons pratiquent une musique décomplexée, prennent le funk, le rock, la world, la soul, la pop music et les offrent au jazz, … leur jazz, pour notre 45e festival « Sim Copans ».

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Nos amis photographes

 

Bernard Delfraissy

Il est présent sur le Festival depuis ... presque toujours !!! 

LA PHOTOGRAPHIE DE JAZZ EST UNE PASSION

« Mes premières photographies de jazz, je les ai réalisées à l'occasion du festival de Souillac, en 1982 »

Le photographe lotois reconnaît que la photographie de jazz est une passion. « C'est extraordinaire de voir l'expression des musiciens sur scène, leurs mimiques aussi. Ils sont dans un autre monde, un autre univers, celui du jazz. »

http://delfraissy-bernard.jimdo.com/

voir la galerie 2003 ; voir la galerie 2004 ; voir la galerie 2005 ; voir la galerie 2006 ; voir la galerie 2007 ;

voir la galerie 2008 ; voir la galerie 2009 voir la galerie 2010 ; voir la galerie 2011 ; voir la galerie 2012 ;

voir la galerie 2013
; voir la galerie 2014 ; voir la galerie 2015 ;

 

 Télé Figeac reçoit Bernard


 


Paul Evin

« Parmi les genres photographiques,  je préfère souvent " le portrait ", à la recherche de  l'humain dans un visage. J'aime le Jazz et je suis souvent frappé par l'expression des musiciens qui abandonnent le masque pour parcourir leurs paysages intérieurs ... et faire surgir la Musique !... »

voir la galerie des précédents Festivals

voir la galerie 2012 ; voir la galerie 2013 ; voir la galerie 2015 ; voir la galerie 2016 ;




François Berni

« Mes photographies sont prises lors de concerts, moments  privilégiés durant lesquels le musicien fait passer son message. Saisir une expression un geste alors que le musicien nous renvoie par sa musique la douceur, la mélancolie, la violence. Le rythme est toujours présent pour nous rappeler que la pulsion est essentielle au jazz. J'essaie de rendre par mes photographies les émotions et le plaisir que me procurent cette musique. »

voir la galerie

voir la galerie 2012 : voir la galerie 2014

 


 

Jean François Peretti

"Surtout spécialisé dans les portraits instantanés et les scènes de groupes dans les lieux publics, réalisés lors de mes nombreux voyages, en Asie notamment (pour en avoir une idée, visiter le site : http://jfperettiasie.piwigo.com/), passionné de jazz, je photographie à l'occasion les musiciens que je peux approcher lors de concerts, comme à Souillac depuis quelques années"

voir la galerie

voir la galerie 2013 ; voir la galerie 2014 ; voir la galerie 2015

 

 


Daniel Roblin

Daniel Roblin cultive deux passions : l'art photographique et le jardin.

"Ce qui me passionne dans la photo, c'est avant tout le portrait. J'aime y rencontrer, y rechercher l'humain... Mais ce que je recherche, c'est le petit détail qui, dans le chaos nous approche d'un moment de paix, d'un moment de rencontre avec soi et surtout avec l'autre." dit-il à Annie Durand de "la vie Quercynoise".

http://www.lezartsverts.com/festiaval%20souillac%20en%20jazz/Festival%20Souillac%20en%20Jazz/index.html

voir la galerie 2013 ;



 Sylvain Chaux

"J'ai toujours été passionné par l'image  et le son. J'ai commencé à travailler la photographie avant de passer un baccalauréat littéraire avec spécialité Cinéma Audiovisuelle et option Arts plastiques, où j'ai pu  commencer à expérimenter la vidéo et le son pour mes projets personnels."

http://sylvainchaux.wix.com/sylvainchaux

voir la galerie 2013 ; voir la galerie 2014 ; voir la galerie 2015 ;






 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr