Souillac en Jazz >> Pulcinella
édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac...

édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac en jazz » se renouvelle, des concerts en plus et créé un nouveau rendez-vous à l’église de Calès pour accueillir Joëlle Léandre, la dame de feu, au lyrisme flamboyant et à voix basse.

 « Souillac en jazz » donne toute sa place aux musicien.ne.s émergent.e.s avec Rouge, trio ondoyant de Satie à E.S.T. mais aussi de Ravel à Tigran Hamasyan, sous les doigts de la pianiste Madeleine Cazenave.

 « Souillac en jazz » c’est la révolution du saxophone velouté de Daniel Erdmann, du violon du prestidigitateur Théo Ceccaldi et du vibraphone volant de Jim Hart.

C’est aussi celui qui, avec charisme et lyrisme parcourt le monde depuis plus de 15 ans, premier pianiste de jazz à jouer à la Cité interdite de Pékin, Yaron Herman s’arrêtera au pied de l’Abbaye de Souillac avec son trio « Songs Of  The Degrees ».

C’est aussi un match de doubles avec d’une part le légendaire Michel Portal et l'inventif du piano Bojan Z et d’autre part Vincent Peirani et Emile Parisien qui nous entraînerons dans une étreinte brûlante entre jazz et tango.  

 C’est également un soir « Les grottes de Lacave en jazz » avec le duo Gonam City du pianiste Marc Benham, du trompettiste Quentin Ghomari et leur carnet de route.

 Ces musiciens, filles et garçons, légendaires, au sommet de leur art ou en devenir pratiquent une musique décomplexée, prennent le rock, le tango, la soul, la pop music, la musique classique et les offrent au jazz, … leur jazz, pour notre 45e festival « Sim Copans ».

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.Pulcinella
dimanche 22 juillet 21h 15 place de l'église à Pinsac (concert gratuit)
Pulcinella

Ce quartet toulousain revendique haut et fort une patte de saltimbanque. Que trois d’entre eux, Ferdinand Doumerc, Florian Demonsant et Jean-Marc Serpin adoptent quelquefois des postures volontairement bouffonnes y contribuent. Mais, fort heureusement, l’explication n’est pas là. Ça tient avant tout à la musique qu’ils proposent. Or, comment décrire l’univers musical de Pulcinella? Peut-être en avançant la figure de Ferdinand Doumerc, saxophoniste qui occupe le milieu de la scène et fait office de proue, ses instruments, avec lui, en évidence? Peut-être faut-il aussi revenir au cirque à propos duquel ils écrivent qu’ils en sont «des musiciens, privés de chapiteau, qui décident de faire entendre leur cirque sans les quilles, les ours et les cerceaux»? Et c’est bien là le point d’achoppement: un cirque sans lion? Sans clown? Sans équilibriste? Et… sans chapiteau?! En fait, c’est sous la forme de la suggestion qu’ils réussissent brillamment ce pont entre les arts. La musique est bariolée, populaire, colorée, narrative. Elle est suffisamment dansante pour que nous respirions avec eux et suffisamment étonnante pour que cette respiration soit haletante. Pas de pas de danse donc mais on est à deux doigts. La suggestion est également stylistique: elle est tango mais n’y ressemble pas; elle est rock sans en être. Elle évoque ces univers en en mélangeant des bribes. Tout est fait de touches mélodiques, rythmiques, d’éléments latents, de discrètes phrases et de sons qui rappellent l’un et qui, l’instant d’après, évoquent l’autre. Un cirque sans clown ni lion mais avec quatre équilibristes qui proposent une musique tonique, malicieuse qui, sous ses faux airs de dissonance, vient marier l’harmonie, l’ironie et le clin d’œil.

http://www.pulcinellamusic.com

Frédéric Cavallin (d), Florian Demonsant (acc),
Ferdinand Doumerc (s), Jean-Marc Serpin (cb)

discographie
Pulcinella, Clou d’estrade, Yolk, 2007
Pulcinella & Dzindza, Panthers’ Play, 2009
Pulcinella, Travesti, YellowBird, 2011

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr