Souillac en Jazz >> Le Swing Machine Big Band
édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie...

édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie change le monde, nous devons rebondir comme Martin Luther King qui a donné sa vie pour changer le monde, c’est ce rêve que véhiculent  nos musiciennes et musiciens, c’est ce rêve qui nous motive,  c’est ce rêve que Frank Cassenti réalise avec son film « Changer le monde » qu’il présentera à Souillac.

Après notre nouveau rendez-vous « live » à l’église de Calès qui a donné lieu à un CD de Joëlle Léandre « at Souillac en jazz », en 2022 outre celui-ci, ce sera un nouveau changement avec un concert gratuit pour la ville de Souillac et ses souillagais.

2022, c’est un tiers de musiciennes (violoncelle, voix, marimba, percussions, violon alto, clarinette) dont Ana Carla Maza, la fille de Carlos accueilli en 1993 et 2002, c’est le retour de Renaud Garcia-Fons avec cette année le pianiste Dorantes et la latinité de ces derniers avec « La Flor »et « Paseo a dos » ;  c’est l’Afrique de « Bengue » de Fidel Fourneyron et l’histoire de la migration. La migration, c’est aussi celle du jazz avec le trio Suzanne et le voyage sidéral et sidérant du 3e étage de la fusée Supersonic de Thomas de Pourquery et son « Back to the moon ». Bien sûr, nous ferons notre 17e voyage au centre de la terre dans les grottes de Lacave avec Eric Séva et Daniel Zimmermann.

2022, notre beau « fond de scène »,  l’abbatiale Sainte-Marie, sélectionnée par la mission Bern, commence sa restauration.

Que le voyage commence, … pour changer le monde !

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.Le Swing Machine Big Band
Mardi 21 juillet 2015 place Pierre Betz
Le Swing Machine Big Band

 

Soirée spéciale 40e

 

1976, sur le dépliant de Souillac en jazz, on lisait Swing Machine Big Band. C’était alors un jeune orchestre, créé à Cahors en 1969. Il fut sur scène lors du premier épisode d’une aventure qui ne faisait que commencer. En 2015, le Swing Machine Big Band et ses vingt-et-un musiciens est un invité particulier, bien qu’on ne l’ait jamais perdu de vue puisqu’il est revenu deux fois dans les années 1980. Quelques musiciens présents en 1976 joueront ce 21 juillet, avec une grande émotion et beaucoup de souvenirs. Comme le festival, l’orchestre, composé essentiellement d’amateurs, a sans cesse évolué dans la voie du jazz. Il jouera son répertoire « latin jazz », dans la mouvance dansante d’Arturo Sandoval. Et pour illuminer plus encore la scène, il invitera la chanteuse américaine Sara Lazarus. Discrète et délicate, elle prêtera sa voix aux plus grandes mélodies : celles de Frank Sinatra, de Billie Holiday et de Ray Charles.

Ce concert, « spécial 40e », est attendu par les bénévoles de l’association, anciens ou récents, et par les Souillagais qui vivent depuis quarante ans un événement estival exceptionnel. Souillac en jazz est fier de créer cette soirée unique, écho émouvant à ses premiers jours d’existence et nouvelle page d’une partition longue de quarante festivals.

Sara Lazarus

 La chanteuse américaine Sara Lazarus, après des études de saxophone et de chant, a rejoint en 1984 l’orchestre d’Illinois Jacquet. Elle mène alors une belle carrière en jazz vocal et gagne de nombreux prix. À la fin de ses études, elle s’installe en France et participe à de nombreux projets avec des musiciens français comme Jacky Terrasson, Manuel Rocheman et Biréli Lagrene, entre autres. Elle enseigne le jazz vocal à Paris depuis plus de vingt ans.

Agenda 2015

          


Discographie :

Anything Goes, 2000, avec le Jazz Ensemble de Patrice Caratini (Harmonia Mundi).

Give Me the Simple Life, 2005 (Dreyfus Jazz).

It’s All Right with Me, 2006, avec le Gipsy Project de Biréli Lagrene

Le Swing Machine Big Band de Cahors fut fondé en 1969 par Jean Astruc, Alain Randanxhe, Marce Decima et Pierre Maisonneuve qui fut le premier chef. Il était composé de musiciens amateurs, exceptés deux professionnels.







.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr