Souillac en Jazz >> Light Blazer
édito

 

Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV le 14 novembre avec le concert d'Olivier et Jean-Baptiste Franc "Sidney Béchet & Stride" à Pinsac et la conférence de Philippe Baudoin : Cinq femmes afro-américaines, animatrices de premier plann dans le Pigalle du jazz de l'entre-deux-guerres à Souillac

Souillac...

édito

 

Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV le 14 novembre avec le concert d'Olivier et Jean-Baptiste Franc "Sidney Béchet & Stride" à Pinsac et la conférence de Philippe Baudoin : Cinq femmes afro-américaines, animatrices de premier plann dans le Pigalle du jazz de l'entre-deux-guerres à Souillac

Souillac en jazz sera présent auprès de Scénograph en vallée de la Dordogne pour plusieurs concerts de jazz en décembre avec Kristal Mundi, janvier avec Pulcinella & Maria Mazzotta, Mars avec le Trio Tatanka et mai avec le duo à Souillac Leila Olivesi / Chloé Cailleton.

Et Souillac en jazz revient du 17 au 24 juillet 2021 !

 

.Light Blazer
Dimanche 20 juillet à 21h15 à Pinsac - GRATUIT -
Light Blazer

Nouveau venu dans la fédération Grands Formats, qui regroupe les grands orchestres de jazz hexagonaux, Lightblazer est une jeune formation emmené par le saxophoniste Jonas Muel (il signe la totalité des morceaux). Composé de jeunes musiciens habitués aux grandes formations - tels le saxophoniste Julien Soro et le vibraphoniste Stephan Caracci qui émargent également chez Ping Machine -, Lightblazer a les attributs fusionnels des groupes de sa génération. Sa musique pleine de groove coloré et de basses saignantes mélange allègrement jazz et rock avec une verve zappaïenne évidente, notamment lorsque le vibraphone se lance dans une joute échevelée avec la guitare volubile de Yoann Kempst au cœur de « V.G (Papillomavirus) », morceau où s’illustre également le trompettiste Julien Silvand.

Si l’on peut rapprocher le propos d’une formation comme LeBocal, surtout quand la base rythmique - le bassiste Guillaume Marin et le remarquable batteur Julien Goepp - porte à ébullition la marmite à grands coups de funk grasseyant (« Stick Up »), les musiciens introduisent dans leur potion un arôme naturel inédit, celui du hip-hop. La présence du rappeur centrafricain Edash Quata éclaire Le Laboratoire autrement plus chaleureusement que les habituels néons. Lorsque débute « Kickback », certainement le morceau le plus intéressant de l’album, on est projeté au début de ce siècle chez les Anglais de The Herbaliser ou de Nightmares on Wax. Flow remarquable, musicalité de chaque instant, le MC de Lightblazer est le moteur de cet album.

 

Jonas Muel (ts, arr, comp), Julien Silvand (tp), Julien Soro (as), Julien Goepp (dms), Guillaume Martin (b), Yoann Kempst (g), Stephan Caracci (vib), Edash Quata (voc), Barbara Diôme, Lucile Lambert (vln, 7), Alexandra Vilain (vla, 7), Catherine Robert (cello, 7), Pierre Alam (voc, 3, 10)

Franpi Barriaux - Citizen Jazz -



 

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr