Souillac en Jazz >> ciné Jazz 2014
édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie –...

édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée et la Vallée de la Dordogne.

Souillac en jazz fait rayonner le territoire bien au-delà :

-                     En 2015-2016, avec le lancement de la réflexion sur ce qui allait devenir le réseau Occijazz en région.

-                     En 2017, avec l’enregistrement à Souillac du film sur le concert et la Victoire du jazz d’Emile Parisien pour France 3, Victoires du jazz dont le festival est membre de l’Académie ; avec également un documentaire d’Arte Allemagne réalisé en partie à Souillac, sur Vincent Peirani.

-                     En 2018 l’association rejoint l’AJC (association jazzé-croisé), collectif de 73 diffuseurs européens défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens.

-                     En 2019, c’est Jazz Migration, dispositif unique d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française, porté par l’AJC. Dans ce cadre, le festival fera découvrir à son public le trio Three Days of Forest.

Souillac en jazz, en touchant un public fidèle et curieux et en proposant des musiques et des musiciens inhabituels, contribue par ses retombées économiques au développement social du territoire. Nul doute que le trio Alain Bruel / Michel Marre / François Thuillier dans les grottes de Lacave ; l’époustouflant Andreas Schaerer, meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards et prix « Révélation de l’année 2015 » de Jazz magazine ; le passionnant Henri Texier, aux mélodies identifiables entre toutes et à la musique apte à faire naître en nous les plus belles émotions ; le contrebassiste Avishai Cohen, au sommet de son art avec son nouveau trio et son flot de sensations, sauront attirer quelques milliers de visiteurs et faire … qu’avec la vingtaine de concerts gratuits des Cavale à Pinsac, Jazzepheen trio à Miers/Alvignac, Le Lot de Jazz, Filibusters, Les Tire-bouchons, Bismut-Minardi Chamber Jazz trio

Souillac soit en jazz.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.ciné Jazz 2014
Lundi 21 juillet 2014 à 21h au cinéma "le Paris", "un amour", film de Richard Copans précédé de "black & tan fantasy" avec Duke Ellington.
ciné Jazz 2014

En hommage à Jean-Pierre Bailles, président de l’association de 1978 à 1987

Black And Tan Fantasy : film d’archives, Cinémathèque de la danse, Paris.

Duke Ellington and his Orchestra 1929. Black Beauty Cotton Club Stomp / 9min58
Des images tournées au Cotton Club en 1929 : le big band de Duke Ellington joue devant une salle pleine de danseurs. Un document passionnant et émouvant qui révèle fidèlement l’ambiance du jazz américain juste avant la seconde guerre mondiale.

Avec Duke Ellington, Fred Guy, Wellman Braud, Sonny Greer, Arthur Whetsol, Cootie Williams, Freddy Jenkins, Joe "Tricky Sam" Nanton, Juan Tizol, Johnny Hodges, Harry Carney, Barney Bigard et le danseur Freddie Washington.

 


Un amour : film documentaire de Richard Copans," Les Films d’ici"  2014 / 1h20

Sim Copans a été une figure marquante du festival de Souillac qui porte aujourd’hui son nom. Le film de Richard Copans s’insinue dans le passé de ses parents, Sim et Lucienne et sinue tout au long de ces deux vies unies par un amour qui illuminait leur présence. Le cinéaste construit une histoire sans se complaire dans une image magnifiée. La musique de Michel Portal et Vincent Peirani accompagne le regard de Richard sur un fragment de son histoire familiale. Sobre et tendre, le récit voyage de New York à Paris, à Lanzac et s’achève à Souillac avec des images prises l’année dernière.

En savoir plus sur le film "un amour" de Richard Copans --> ICI

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr