Souillac en Jazz >> après concert 2012
édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie...

édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie change le monde, nous devons rebondir comme Martin Luther King qui a donné sa vie pour changer le monde, c’est ce rêve que véhiculent  nos musiciennes et musiciens, c’est ce rêve qui nous motive,  c’est ce rêve que Frank Cassenti réalise avec son film « Changer le monde » qu’il présentera à Souillac.

Après notre nouveau rendez-vous « live » à l’église de Calès qui a donné lieu à un CD de Joëlle Léandre « at Souillac en jazz », en 2022 outre celui-ci, ce sera un nouveau changement avec un concert gratuit pour la ville de Souillac et ses souillagais.

2022, c’est un tiers de musiciennes (violoncelle, voix, marimba, percussions, violon alto, clarinette) dont Ana Carla Maza, la fille de Carlos accueilli en 1993 et 2002, c’est le retour de Renaud Garcia-Fons avec cette année le pianiste Dorantes et la latinité de ces derniers avec « La Flor »et « Paseo a dos » ;  c’est l’Afrique de « Bengue » de Fidel Fourneyron et l’histoire de la migration. La migration, c’est aussi celle du jazz avec le trio Suzanne et le voyage sidéral et sidérant du 3e étage de la fusée Supersonic de Thomas de Pourquery et son « Back to the moon ». Bien sûr, nous ferons notre 17e voyage au centre de la terre dans les grottes de Lacave avec Eric Séva et Daniel Zimmermann.

2022, notre beau « fond de scène »,  l’abbatiale Sainte-Marie, sélectionnée par la mission Bern, commence sa restauration.

Que le voyage commence, … pour changer le monde !

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.après concert 2012
Des enfants du "pays" pour animer les après concerts ...
après concert 2012

Rémi Leclerc débute le piano dans le Lot. Il fait ses premières scènes à 15 ans au festival de jazz de Souillac où il découvre de nombreux artistes internationaux qui lui déclencheront sa passion pour le jazz et les musiques afro-américaines et improvisées. Il joue avec Leon Parker pendant trois ans et se perfectionne ensuite auprès de Baptiste Trotignon et Pierre de Bethmann. Il jouera dans le groupe de gospel Soulshine Voices venu à Souillac. Il est également au Inder rhodes dans le sextet Stabat Akish signé par John Zorn. Il s’est produit notamment aux festivals Jazz sur son 31, Radio-France de Montpellier, Jazzfestival in Murcia (Espagne), Millau en Jazz, Jazz en Comminges,... Il jouera en solo le jeudi 19 et en duo avec Elvin Bironien le vendredi 20 au Pitchou Riù à partir de 23 h.









Ce sera le tour d’Amad quartet samedi 22, d'assurer I'après concert, même lieu même heure, ce groupe a fait les beaux jours de l'animation de rues en 2011, il revient à Souillac avec Freddy Blondeau à la basse, Taoufik Warea à la gultare, Pierre Saunière au sax et Jean Louis Carricondo à la batterie.


 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr