autour du Festival >> Sim Copans >> 2012 : centenaire de la naissance de Sim Copans
édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé...

édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé de proposer deux rendez-vous hors saison en acoustique.

Le dimanche 11 octobre 2020 à 17h au palais des congrès, Souillac en jazz accueillera le trio You, sélection Jazz Migration 2020, qui devait jouer le vendredi 24 juillet de cette année. L’association est membre de l’AJC , réseau de diffuseurs français et européens, qui porte en son sein l’unique dispositif d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française ; une scène vivante, riche et des plus singulières en Europe qu’il importait de faire découvrir au plus grand nombre.

Ce concert aura lieu dans le cadre du protocole de l’Etat dans l’organisation des spectacles, que ce soit en distanciation physique (nombre de places limitées ou en gestes barrières, en vigueur à cette date.

Le dimanche 21 mars 2021 à 17h au palais des congrès, le festival invite le pianiste Edouard Ferlet, qui devait se produire cet été le 23 juillet avec son quartet Altérité. Il viendra en solo présenter Think Bach, le musicien de jazz offre une réinterprétation de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach, jouant avec les structures et la libre improvisation de sa musique. «Le jazz et Bach en sortent transfigurés dans l’improvisation autant que dans la lecture rigoureuse.»  - Télérama ffff

Trois autres concerts qui devaient avoir lieu cet été 2020 sont reportés pour le 45e festival du 17 au 24 juillet 2021 : Gonam City, Daniel Erdmann’s Velvet Revolution et Yaron Herman trio.

Cette programmation sera augmentée de trois ou quatre concerts supplémentaires.

Le concert gratuit du Wilfried Touati Quartet en partenariat avec la mairie de Pinsac est reporté également en juillet 2021 comme les prestations de Toultoutim et des Bawling Cats dans les rues et places de Souillac ainsi que l’exposition de Jean-Pierre Rodrigo-Subirana « My favorite things ».

Par ailleurs Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV en novembre et de Scénograph en vallée de la Dordogne pour plusieurs concerts de jazz dans la saison 20/21.

 

.2012 : centenaire de la naissance de Sim Copans
2012 : centenaire de la naissance de Sim Copans

Editorial

À l’époque où les prises de position d’Hugues Panassié et de Charles Delaunay nourrissaient les polémiques sur le jazz, Sim Copans diffusait sur les radios françaises des disques venus des USA et inconnus en France, fidélisant des milliers d’auditeurs. Il aspirait à faire découvrir la culture américaine, essentiellement à travers la musique. Il parcourut également les routes de France et effectua nombre de conférences en Afrique noire et au Maghreb.

Pour le festival de jazz de Souillac, il fut déclencheur ; sa conférence, à Souillac en 1975, a été le terreau sur lequel est née l’association. L’influence de Sim Copans sur le festival est toujours perceptible aujourd’hui : les racines africaines du jazz, les mélanges de cultures, la conviction que le jazz est une musique populaire restent les jalons de chaque programmation.

La commémoration du centenaire de la naissance de Sim Copans est, pour le festival qui porte son nom, l’occasion de propager l’oeuvre trop peu connue de ce propagateur de jazz.

Homme de radio, Sim Copans écrivait énormément : une partie de ses textes est conservée dans le « Fonds Sim Copans » à la bibliothèque municipale de Souillac. Ces documents constituent une ressource rare de connaissances du jazz et de la musique américaine.

Donner à voir les textes de Sim Copans, donner à entendre sa voix sont un plaisir que l’association, consciente de son héritage, veut partager à l’occasion de cette commémoration.

au programme

lundi 16 juillet - 16h : conférence « Les voix multiples d’une grande chorale » et lecture bilingue de poèmes par Taffy Martin - salle Saint-Martin – gratuit

mardi 17 juillet - 16h : conférence « Revendication et détournement : l’histoire américaine en chanson » par Taffy Martin - salle Saint-Martin – gratuit

mercredi 18 juillet - 21h : projection du film Lubat musique père et fils de Richard Copans en présence du réalisateur - cinéma Le Paris (Souillac) - tarif cinéma (hors festival)

jeudi 19 juillet - 17h : conférence « Les trois voyages africains de Sim des années 60 » par Jean Copans - salle Saint-Martin – gratuit

samedi 21 juillet - 15h : table ronde « Sim Copans et le développement de la musique afro-américaine en France » animée par Anne Legrand - salle Saint-Martin - gratuit

Cette table ronde, animée par Anne Legrand, mettra en présence des acteurs de l’histoire du jazz pour lesquels Sim Copans a eu une influence : André Francis, Claude Carrière, Laurent Sapir, Sébastian Danchin (sous réserve) et de Yann Gillot, un des premiers auditeurs et participants, étudiant à la fin des années 40.

toute la semaine : exposition rétrospective autour de la figure de Sim Copans.

Constituée essentiellement à partir des documents conservés dans le fonds Sim Copans à la bibliothèque municipale de Souillac, l’exposition offre un parcours chronologique de la vie de Sim Copans avec des haltes sur les temps forts de son chemin de transmetteur. Faire découvrir la culture américaine a toujours été son aspiration, l’objet de son travail universitaire et l’origine de ses choix professionnels. En utilisant ses propres textes, des coupures de presse, des lettres, des articles, l’exposition montre comment il tenait à collecter et à diffuser tout ce qui permet de transmettre aux Français des éléments de la culture américaine. Grâce à ses transcriptions méticuleuses de préparation de ses émissions de radio, des reconstitutions pourront être écoutées. Des amis, des musiciens, des hommes de radio ont accepté de parler de Sim Copans ; ils ont été filmés et une vidéo diffusée au sein de l’exposition donne son et image aux témoignages d’aujourd’hui. Sans aucune nostalgie, l’exposition veut mettre en lumière une oeuvre trop restée dans l’ombre.

En résumé :

Spectacle dans le cadre du Le Jazz dans la Vallée en juin 2012
Exposition à la Salle Saint Martin du 15 au 22 juillet
Conférences
Films (cf rubrique film jazz)
Table ronde


.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr