Souillac en Jazz >> Rémi Panossian
édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie...

édito

46e festival de jazz « Sim Copans » de Souillac !

La belle musique a résonné à Souillac en juillet 2021 grâce à l'implication de tous,  malgré des conditions compliquées, et au soutien de nos partenaires publics et privés et de nos fidèles spectateurs, un immense merci à eux tous!

La pandémie change le monde, nous devons rebondir comme Martin Luther King qui a donné sa vie pour changer le monde, c’est ce rêve que véhiculent  nos musiciennes et musiciens, c’est ce rêve qui nous motive,  c’est ce rêve que Frank Cassenti réalise avec son film « Changer le monde » qu’il présentera à Souillac.

Après notre nouveau rendez-vous « live » à l’église de Calès qui a donné lieu à un CD de Joëlle Léandre « at Souillac en jazz », en 2022 outre celui-ci, ce sera un nouveau changement avec un concert gratuit pour la ville de Souillac et ses souillagais.

2022, c’est un tiers de musiciennes (violoncelle, voix, marimba, percussions, violon alto, clarinette) dont Ana Carla Maza, la fille de Carlos accueilli en 1993 et 2002, c’est le retour de Renaud Garcia-Fons avec cette année le pianiste Dorantes et la latinité de ces derniers avec « La Flor »et « Paseo a dos » ;  c’est l’Afrique de « Bengue » de Fidel Fourneyron et l’histoire de la migration. La migration, c’est aussi celle du jazz avec le trio Suzanne et le voyage sidéral et sidérant du 3e étage de la fusée Supersonic de Thomas de Pourquery et son « Back to the moon ». Bien sûr, nous ferons notre 17e voyage au centre de la terre dans les grottes de Lacave avec Eric Séva et Daniel Zimmermann.

2022, notre beau « fond de scène »,  l’abbatiale Sainte-Marie, sélectionnée par la mission Bern, commence sa restauration.

Que le voyage commence, … pour changer le monde !

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.Rémi Panossian
Do, un album en solo, une note de musique, un mot aux multiples sens
Rémi Panossian

Do, la note...

Do signifie « l’îIe » en coréen, « la voie » en japonais, « je donne » en italien, « accomplir » en anglais...

Autant de sens à ce mot, autant de résonances intérieures en Rémi Panossian pour cette nouvelle aventure.

Pendant 12 ans, quand il n'était pas en tournée à travers le monde avec son trio RP3, Rémi se produisait tous les mardis en piano solo dans le club "le Rest'O Jazz" à Toulouse. En 2016, Rémi part se produire seul au piano en Asie ; l’envie de graver cette musique grandit.

Fin 2016, le Rest’O Jazz, cette deuxième maison, ces 12 ans d'amitiés, de rencontres, et d'anecdotes annonce à Rémi sa fermeture définitive à l’été 2017. La décision est prise d’enregistrer le solo dans ce lieu chargé de souvenirs avant sa disparition.

Pour rester au plus proche de cette forme intime, il s’entoure de son ami et complice de longue date le trompettiste et compositeur Nicolas Gardel à qui il confie la direction artistique.

Ensemble, ils décident d’enregistrer live, sans retouches, pour rester au plus près de l’émotion.

Amoureux des mélodies, ses lives sont énergiques, envoûtants, organiques. Sur scène il donne vie à sa musique, entre douceur poétique, références rock et envolées lyriques.

Piano : Rémi Panossian



.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr