Souillac en Jazz >> Soirée Boris Vian
édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé...

édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé de proposer deux rendez-vous hors saison en acoustique.

Le dimanche 11 octobre 2020 à 17h au palais des congrès, Souillac en jazz accueillera le trio You, sélection Jazz Migration 2020, qui devait jouer le vendredi 24 juillet de cette année. L’association est membre de l’AJC , réseau de diffuseurs français et européens, qui porte en son sein l’unique dispositif d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française ; une scène vivante, riche et des plus singulières en Europe qu’il importait de faire découvrir au plus grand nombre.

Ce concert aura lieu dans le cadre du protocole de l’Etat dans l’organisation des spectacles, que ce soit en distanciation physique (nombre de places limitées ou en gestes barrières, en vigueur à cette date.

Le dimanche 21 mars 2021 à 17h au palais des congrès, le festival invite le pianiste Edouard Ferlet, qui devait se produire cet été le 23 juillet avec son quartet Altérité. Il viendra en solo présenter Think Bach, le musicien de jazz offre une réinterprétation de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach, jouant avec les structures et la libre improvisation de sa musique. «Le jazz et Bach en sortent transfigurés dans l’improvisation autant que dans la lecture rigoureuse.»  - Télérama ffff

Trois autres concerts qui devaient avoir lieu cet été 2020 sont reportés pour le 45e festival du 17 au 24 juillet 2021 : Gonam City, Daniel Erdmann’s Velvet Revolution et Yaron Herman trio.

Cette programmation sera augmentée de trois ou quatre concerts supplémentaires.

Le concert gratuit du Wilfried Touati Quartet en partenariat avec la mairie de Pinsac est reporté également en juillet 2021 comme les prestations de Toultoutim et des Bawling Cats dans les rues et places de Souillac ainsi que l’exposition de Jean-Pierre Rodrigo-Subirana « My favorite things ».

Par ailleurs Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV en novembre et de Scénograph en vallée de la Dordogne pour plusieurs concerts de jazz dans la saison 20/21.

 

.Soirée Boris Vian
En collaboration avec les Lycées et le cinéma "le Paris"
Soirée Boris Vian

 

Souillac en jazz présente une soirée cinéma tout public

 

A l’occasion d’une deuxième soirée de partenariat entre le lycée Louis Vicat et Souillac en jazz, le lycée des métiers hôteliers Quercy-Périgord et le cinéma Le Paris rejoignent ce partenariat pour présenter le

 

Jeudi 19 mars à 20h au cinéma Le Paris à Souillac :

 

BORIS VIAN, LA VIE JAZZ - Un film de Philippe Kohly

 

Boris Vian, la vie jazz est une histoire poignante, celle d’un artiste inclassable, celle aussi d’un homme hors du commun. Un film envoûtant comme un solo de Miles Davis.

 

Des romans, des chansons, des poèmes : on connaît Boris Vian comme auteur. Pourtant, sur la porte de son appartement, on peut lire encore : «ingénieur et musicien ». Car le jazz fut la grande passion de Boris Vian. Il le joua avec sa trompette, en inventa la critique, fut l’ami de Duke Ellington…
Rythmé par certains des plus beaux thèmes du jazz,  ce portrait est un film musical  mais en même temps c’est le roman de Boris Vian : il suit au plus près sa vie souverainement libre. La musique est grisante et elle raconte, elle dit au-delà des mots.
Le jazz est une manière d’être pour Boris Vian. Il inspire le style de l’écrivain, il dicte sa relation à la vie, à la mort.

 

C’est cette « jazz attitude » que met en scène ce portrait-roman, réalisé sans interviews de témoins extérieurs, à partir d’archives et d’évocations (dont certaines musicales, avec la participation d'un quintet de Jazz), dans des décors réels, ce film plonge le spectateur dans l’ambiance particulière des années 1950 où le jazz cristallise la soif de vivre de toute une génération. Boris Vian reste un personnage difficile à cerner. D’abord car lui-même était multiple et hérissé de défenses (gestes provocateurs, poses de dandy). Mais surtout car depuis sa mort une légende s’est forgée. Une légende nourrie de stéréotypes, toujours les mêmes : la mélancolie de "L’Écume des jours", la fièvre des nuits du Tabou, le scandale de "J’irai cracher sur vos tombes..." Cette légende absorbe tout le personnage qui lui-même masque la personne. La démarche de Philippe Kohly est à l’exact opposé : derrière le personnage, retrouver la vérité d’une personne, partager le chemin d’un jeune homme, connaître ses clés, voir et sentir les choses de son point de vue, se mettre dans sa peau. Autrement dit, faire un portrait "table rase", l’œil neuf, comme si rien n’avait été dit. Et, au bout du compte, livrer une image peut-être étonnante. Un portrait vivant qui donne à voir l’homme derrière l’icône et nous révèle une sensibilité rare.

 

Le film, sera suivi d’un débat et d’un mini concert du trio de jazz Estate (François Bordillon piano, Jean-Pierre Kuntz contrebasse, Dominique Perrouault batterie). Ces musiciens accueilleront également le public dès 20h au cinéma.

 

Entrée tout public et tarif cinéma

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr