Souillac en Jazz >> Thomas de Pourquery Supersonic
édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac...

édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac en jazz » se renouvelle, des concerts en plus et créé un nouveau rendez-vous à l’église de Calès pour accueillir Joëlle Léandre, la dame de feu, au lyrisme flamboyant et à voix basse.

 « Souillac en jazz » donne toute sa place aux musicien.ne.s émergent.e.s avec Rouge, trio ondoyant de Satie à E.S.T. mais aussi de Ravel à Tigran Hamasyan, sous les doigts de la pianiste Madeleine Cazenave.

 « Souillac en jazz » c’est la révolution du saxophone velouté de Daniel Erdmann, du violon du prestidigitateur Théo Ceccaldi et du vibraphone volant de Jim Hart.

C’est aussi celui qui, avec charisme et lyrisme parcourt le monde depuis plus de 15 ans, premier pianiste de jazz à jouer à la Cité interdite de Pékin, Yaron Herman s’arrêtera au pied de l’Abbaye de Souillac avec son trio « Songs Of  The Degrees ».

C’est aussi un match de doubles avec d’une part le légendaire Michel Portal et l'inventif du piano Bojan Z et d’autre part Vincent Peirani et Emile Parisien qui nous entraînerons dans une étreinte brûlante entre jazz et tango.  

 C’est également un soir « Les grottes de Lacave en jazz » avec le duo Gonam City du pianiste Marc Benham, du trompettiste Quentin Ghomari et leur carnet de route.

 Ces musiciens, filles et garçons, légendaires, au sommet de leur art ou en devenir pratiquent une musique décomplexée, prennent le rock, le tango, la soul, la pop music, la musique classique et les offrent au jazz, … leur jazz, pour notre 45e festival « Sim Copans ».

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.Thomas de Pourquery Supersonic
Jeudi 23 juillet 2015 place Pierre Betz à Souillac
Thomas de Pourquery Supersonic

 

Le concert du jeudi s’est créé une réputation : il est étonnant, explosif, jubilatoire ; il est invention et partage. Restent dans les esprits Arcoluz, le duo Luc-Collignon, Nguyen Lê, le quartet de Daniel Humair, Francesco Bearzatti et bien d’autres. Est-ce dû à une ambiance – le premier concert place Pierre Betz, le bien-être détendu de Souillac estivale -, à l’exceptionnelle réceptivité du public ? Toujours est-il que les musiciens, particulièrement inventifs et audacieux, sont extrêmement disponibles à leurs spectateurs et que le partage est alors étonnant, explosif, jubilatoire.

Thomas de Pourquery, Sun Ra et un Supersonic portent en eux tous les possibles d’un jeudi inoubliable. Meneur d’un sextet turbulent et généreux, le saxophoniste chanteur arrangeur a mis deux ans pour créer un spectacle a priori impossible : jouer la musique de Sun Ra dans sa violence, sa drôlerie et sa spiritualité. Sun Ra, musicien indéfinissable, dont chacun connaît le nom, poète solaire, symbole de la musique afro-américaine, pionnier de la musique électronique, a ouvert largement des voies où voyagent Thomas de Pourquery et ses compagnons. Qui jouent comme des standards les thèmes de Sun Ra, tout simplement, tout génialement.

Rugissant, lyrique, drôle et puissant, parfois extravagant, le Supersonic soulèvera un vent solaire, un jeudi de juillet encore inédit, devant l’abbaye éblouie.

Agenda 2015


Supersonic

Thomas de Pourquery, dir, arr, as, ss, lead voc, theremin, melodica, perc

Arnaud Roulin, claviers, p, voc

Edward Perraud, dm, perc, electronics, voc

Frederick Galiay, b, electronics, voc

Fabrice Martinez, tp, bs, perc, voc

Laurent Bardainne, s

Arnaud Pichard, ingé son

 

 

Eléments biographiques

Thomas de Pourquery

7.7.77 naissance

1994 commence le saxophone parallèlement à un parcours de sportif de haut niveau dans le rugby

2000 participe au Big Band Lumière de Laurent Cugny puis intègre l’ONJ, découvre la musique du saxophoniste Stefano di Battista

2002 reçoit le premier prix de groupe au Concours de la Défense ; fonde avec Daniel Zimmerman DPZ

2004 rejoint le Megaoctet d’ Andy Emler

2007 participe à Rigolus, avec de nombreux musiciens de ce qui deviendra le Supersonic

2008 fait partie du Septik de Médéric Collignon

2011 résidence à Coutances au festival Jazz sous les Pommiers

2012 participe à la création du Brain festival, manifestation caritative en faveur des maladies dégénératives

2014 crée le Supersonic

 

http://www.thomasdepourquery.com/

 

Discographie sélective

2000 Zimmermann-De Pourquery Quintet, Studio Juno

2004 Dreams in tune, Nocturne, (avec le Andy Emler Megaoctet)

2007 Rigolus, Chief Inspector

2009 He’s looking at you kid, E-motive Records (avec DPZ)

2014 Supersonic “Play Sun Ra” Quark / L’autre distribution

 

Distinctions

2009, He’s looking at you kid cd de l’année pour Jazz Mag

2014 Victoire du jazz 2014, CD de l'année & CD Top 10 de Jazz News pour Supersonic « Play Sun Ra »




.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr