Souillac en Jazz >> Omar Sosa Quintet (anglais)
édito

Avec tristesse, l’Association pour le festival de jazz « Sim Copans » de Souillac a décidé de reporter son festival qui devait se dérouler du 18 au 25 juillet prochain.

Le 45e « Souillac en jazz » se déroulera du 17 au 24 juillet 2021

et nous sommes déjà  impatients de vous retrouver à nos côtés.

Afin...

édito

Avec tristesse, l’Association pour le festival de jazz « Sim Copans » de Souillac a décidé de reporter son festival qui devait se dérouler du 18 au 25 juillet prochain.

Le 45e « Souillac en jazz » se déroulera du 17 au 24 juillet 2021

et nous sommes déjà  impatients de vous retrouver à nos côtés.

Afin d’avoir la visibilité nécessaire à la poursuite de notre travail, il était nécessaire de réunir certaines conditions essentielles : la garantie des règles sanitaires strictes pour préserver la sécurité de nos bénévoles, de notre public, de nos artistes (certains pouvaient être empêchés suite aux restrictions de circulation dans l’espace Schengen), de nos prestataires. Il est de notre responsabilité de garantir la santé de tous. Il était également nécessaire d’avoir l'autorisation des autorités publiques et le soutien de nos partenaires publics mais aussi de nos partenaires privés qui subissent également une situation de crise sans précédent. 

Les risques sont trop importants et une annulation au dernier moment  compromettrait non seulement le festival 2020 mais également le devenir de notre association. La santé de la population l’emporte bien évidemment sur toutes les autres considérations, notre festival s’adresse à tous les publics, vulnérables ou non, et chacun doit pouvoir venir à Souillac sans la moindre crainte de cette pandémie, le jazz est une musique qui rassemble et qui ne discrimine pas les publics. Il ne serait pas concevable d’aller à la crèche et de ne pas aller à l’EHPAD comme chaque année par exemple.

Nous travaillons d’ores et déjà à reporter certains concerts hors saison et en juillet 2021.

Nous communiquerons rapidement auprès des spectateurs ayant réservé leurs billets.

Nous soutenons tous les professionnels de santé durement éprouvés depuis plusieurs semaines, certains de nos bénévoles en font partie, comme d’autres salariés des transports ou de l’alimentation.

Je salue l’engagement des bénévoles sur le pont depuis septembre dernier et m’associe à leur grande déception et je remercie pour leur compréhension les artistes et techniciens et pour leur soutien tous nos partenaires et prestataires.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

 

.Omar Sosa Quintet (anglais)
Pour nos amis anglophones
Omar Sosa Quintet (anglais)

Saturday 21 July 2012 at 21.15

Place Pierre Betz – Souillac

Free jazz, free Africa

The Cuban pianist and composer Omar Sosa can be described as an unusual but visionary musician whose distinctive style derives from his quest for the musical legacy of the African diaspora whose components have been scattered around the world over the centuries. He follows in the footsteps of musical tradition, shows how the various strands are inter-related and how it is possible to reconcile them, to keep the sounds of Africa alive and to go on creating. Omar Sosa makes us share in his firm belief that it is possible to transcend each sound, each note, each emotion and that this not only forges a link between us but also a link with something else. Swing, dance, the role of the body and spirituality, all of which give his music a soul, have a common origin in the confiscated Africa of slaves. In Omar Sosa’s inspired music, in his rhythms and his daring, cultures are reconciled and languages (Yoruba, Arabic, English, Spanish and Portuguese) co-exist. Instruments from a range of horizons come together. His connivance with jazz is borrowed from the music of pianists such as Oscar Peterson, Herbie Hancock, Chick Korea and Keith Jarrett and from the bop harmonies of Charlie Parker, the spiritualist threnodies of John Coltrane and above all from the highly personal style of Thelonious Monk. On stage every performer has his own profile and aura: Leandro Saint Hill’s fingers fly as he breathes life into his saxophone, the smiling giant double-bass player Childo Tomas, gives the music its structure, the percussionist Marque Gilmore seeks perfection on his drums, Joo Kraus introduces a note of understated emotion on his trumpet and Omar Sosa hammers out his music on his piano and his Fender Rhodes. Serenity and spirituality are key components in this quintet and are developed to the full: sometimes the music explodes and becomes delirious, taking possession of Sosa and dragging him into a dizzy whirl - a visionary in a frenzied dance. “Afreecanos”, a kaleidoscopic, open-ended concept dedicated to the gods of the Afro-Cuban Santeria religion and to the freedom of jazz, brings different cultures together in a new style of music imbued with benign spirituality.



.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr