Souillac en Jazz >> un poco loco - 2018 -
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.un poco loco - 2018 -
Saison 2017 - 2018 du théâtre de l'Usine à Saint Céré en partenariat avec Souillac en jazz.
un poco loco - 2018 -
Un Poco Loco est la relecture par trois improvisateurs français du répertoire be-bop des années 40 et 50 avec une préférence pour les standards teintés d’exotisme. Avec respect et fantaisie, le trio s’empare de thèmes méconnus ou inattendus pour élaborer un travail raffiné sur le son et la dramaturgie, mêlant au vocabulaire traditionnel leur langage de musiciens baignés dans la culture contemporaine.
Complices de longue date, ces trois musiciens actifs de la scène parisienne (collectifs Umlaut, COAX…) se réunissent ici avec en tête l’élégance du son acoustique de la musique West Coast (Jimmy Giuffre), mais aussi la puissance rythmique et mélodique du jazz des années 30, mêlant au vocabulaire traditionnel leur langage de musiciens baignés dans la culture contemporaine. 

Nouvel album : Feelin’ Pretty

Le trio a cette fois ci décidé de s’attaquer à un monument de la culture américaine : West Side Story. Les thèmes inoubliables de Léonard Bernstein sont à leur tour mis à nus puis vêtus à neuf. Tony, Maria, les Jets et les Sharks sont gentiment bousculés, et la magnifique partition est prétexte aux jeux les plus fous pour les trois improvisateurs.


Un Poco Loco est accompagné par le dispositif Jazz Fabric de l’Association pour le Jazz en Orchestre National.

Un Poco Loco est lauréat Jazz Migration 2016 !

Trombone : Fidel Fourneyron

Saxophone ténor, clarinette : Geoffroy Gesser
Contrebasse : Sébastien Beliah





.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr