Souillac en Jazz >> Das Kapital - kind of red -
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Das Kapital - kind of red -
Jeudi 20 juillet 2017 place Pierre Betz à 21h15 - Souillac -
Das Kapital - kind of red -

Agenda

Das Kapital
Kind of red

Le concert du jeudi s’annonce réjouissant. Encore une fois ! Après le Supersonic de Thomas de Pourquery en 2015 et Songs of Kemet avec Shabaka Hutchings en 2016, Das Kapital vient déverser son énergie déferlante sur la scène de la place Pierre Betz. Le trio est européen, avec le saxophoniste allemand Daniel Erdmann, le guitariste danois Hasse Poulsen et le percussionniste français Edward Perraud, qui ont composé leurs propres morceaux pour construire Kind of Red. On le sent immédiatement le second degré attend au tournant et l’humour, le clin d’œil, le détournement traversent chaque pièce. Folk, rock, pop music s’en donnent à cœur joie, dans une ambiance parfois grinçante (on pense à Albert Ayler), parfois planante et saturée, parfois calme et poétique. Les trois musiciens révèlent que « Kind of Red est né d’un concert donné par Wayne Shorter à Berlin en 2012 : la maîtrise du temps, l’improvisation et la pure beauté de la musique les a conduits à faire de la clarté du jeu et de la simplicité le principal concept de leurs compositions et improvisations.* » N’ayons aucune inquiétude, le concert sera encore un petit bijou, une œuvre collective qui emportera le public dans une marche jubilatoire.

*Information à lire sur le site du groupe das-kapital.com

Daniel Erdmann, saxophones
Hasse Poulsen, guitare
Edward Perraud, percussions et batterie



Récompense :

2016 Coup de cœur de l’académie Charles Cros

Discographie :

2016 Das Kapital & Royal Symphonic wind orchestra Vooruit, Eisler explosion (Das Kapital)
2015 Das Kapital,
Kind of Red (Label Bleu)
2013 Das Kapital,
Loves Christmas (Das Kapital)
2011 Das Kapital Plays Hanns Eisler,
Conflicts & Conclusions (Das Kapital)
2009 Das Kapital Plays Hanns Eisler,
Ballads & Barricades (Das Kapital)



.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr