Souillac en Jazz >> Paul Lay - Alcazar memories -
édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac...

édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac en jazz » se renouvelle, des concerts en plus et créé un nouveau rendez-vous à l’église de Calès pour accueillir Joëlle Léandre, la dame de feu, au lyrisme flamboyant et à voix basse.

 « Souillac en jazz » donne toute sa place aux musicien.ne.s émergent.e.s avec Rouge, trio ondoyant de Satie à E.S.T. mais aussi de Ravel à Tigran Hamasyan, sous les doigts de la pianiste Madeleine Cazenave.

 « Souillac en jazz » c’est la révolution du saxophone velouté de Daniel Erdmann, du violon du prestidigitateur Théo Ceccaldi et du vibraphone volant de Jim Hart.

C’est aussi celui qui, avec charisme et lyrisme parcourt le monde depuis plus de 15 ans, premier pianiste de jazz à jouer à la Cité interdite de Pékin, Yaron Herman s’arrêtera au pied de l’Abbaye de Souillac avec son trio « Songs Of  The Degrees ».

C’est aussi un match de doubles avec d’une part le légendaire Michel Portal et l'inventif du piano Bojan Z et d’autre part Vincent Peirani et Emile Parisien qui nous entraînerons dans une étreinte brûlante entre jazz et tango.  

 C’est également un soir « Les grottes de Lacave en jazz » avec le duo Gonam City du pianiste Marc Benham, du trompettiste Quentin Ghomari et leur carnet de route.

 Ces musiciens, filles et garçons, légendaires, au sommet de leur art ou en devenir pratiquent une musique décomplexée, prennent le rock, le tango, la soul, la pop music, la musique classique et les offrent au jazz, … leur jazz, pour notre 45e festival « Sim Copans ».

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.Paul Lay - Alcazar memories -
Vendredi 21 juillet 2017 place Pierre Betz à 21h15 - Souillac -
1er concert
Paul Lay - Alcazar memories -

Agenda

Paul Lay trio
Alcazar Memories

L’Alcazar fut au cours du XXe siècle une salle de spectacle où on pouvait entendre Yves Montand, Tino Rossi, Dalida, Maurice Chevalier ou encore Fernandel. En hommage à cette salle mythique, le pianiste Paul Lay réunit en 2013 la chanteuse suédoise Isabel Sörling et le contrebassiste Simon Tailleu pour apporter son tribut aux racines de la chanson populaire provençale et suédoise. Par un gros travail d’écriture, permis par sa très grande culture en musique classique et en jazz, Paul Lay donne une nouvelle vie aux airs populaires. Et la voix d’Isabel Sörling les transfigure. En douceur, en beauté, en délicatesse, la musique est caressante et séductrice. Qu’elle chante en français, en suédois, en anglais ou en espagnol, Isabel Sörling plane, charmeuse, sur les plages de piano et les pulsions rythmiques. Le trio réinvente ces musiques, qu’ils alternent avec des morceaux classiques du jazz et des compositions originales. En état de grâce.

Paul Lay, piano
Isabel Sörling, chant
Simon Tailleu, contrebasse



Récompenses :

2016, Prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz (meilleur musicien français de jazz de l’année)
2016, meilleur jeune talent jazz de l’année décerné par Jazz Magazine
2014, lauréat du prix de l’Académie Charles Cros (Mikado meilleur album jazz international)

Discographie :

2017 Alcazar Memories (Laborie jazz)
2017 The party (Laborie jazz)
2013 Mikado (Laborie jazz)
2010 Unveiling (Laborie jazz)


----------------------------------------------------------------------------------------------------

Isabel Sörling

Isabel Sörling est une chanteuse suédoise, venue à Paris étudier le jazz au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse en 2010. Elle contribue aux deux films documentaires « Human » et « Terra » avec Yann Arthus-Bertrand. Son style est imprégné du répertoire traditionnel qu’elle chante depuis l’enfance. Sa voix, cristalline, déconstruit les rythmes et les harmonies et construit un monde mélodique épuré. Remarquée par Ibrahim Maalouf en 2010, elle sort son premier disque Something Came With the Sun, produit par le trompettiste.

Récompense :

Jeune talent jazz SACEM

Discographie :

2017 Paul Lay, Alcazar Memories (Laborie jazz)
2016 Airelle Besson, Radio one(Naïve)
2013
Something Came With the Sun (Mi’ster productions) avec Ibrahim Maalouf




.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr