Souillac en Jazz >> Moutin Factory Quintet Lucky People
édito

A Jean-Louis Crassac

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région...

édito

A Jean-Louis Crassac

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée et la Vallée de la Dordogne.

Souillac en jazz fait rayonner le territoire bien au-delà :

-                     En 2015-2016, avec le lancement de la réflexion sur ce qui allait devenir le réseau Occijazz en région.

-                     En 2017, avec l’enregistrement à Souillac du film sur le concert et la Victoire du jazz d’Emile Parisien pour France 3, Victoires du jazz dont le festival est membre de l’Académie ; avec également un documentaire d’Arte Allemagne réalisé en partie à Souillac, sur Vincent Peirani.

-                     En 2018 l’association rejoint l’AJC (association jazzé-croisé), collectif de 73 diffuseurs européens défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens.

-                     En 2019, c’est Jazz Migration, dispositif unique d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française, porté par l’AJC. Dans ce cadre, le festival fera découvrir à son public le trio Three Days of Forest.

Souillac en jazz, en touchant un public fidèle et curieux et en proposant des musiques et des musiciens inhabituels, contribue par ses retombées économiques au développement social du territoire. Nul doute que le trio Alain Bruel / Michel Marre / François Thuillier dans les grottes de Lacave ; l’époustouflant Andreas Schaerer, meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards et prix « Révélation de l’année 2015 » de Jazz magazine ; le passionnant Henri Texier, aux mélodies identifiables entre toutes et à la musique apte à faire naître en nous les plus belles émotions ; le contrebassiste Avishai Cohen, au sommet de son art avec son nouveau trio et son flot de sensations, sauront attirer quelques milliers de visiteurs et faire … qu’avec la vingtaine de concerts gratuits des Cavale à Pinsac, Jazzepheen trio à Miers/Alvignac, Le Lot de Jazz, Filibusters, Les Tire-bouchons, Bismut-Minardi Chamber Jazz trio

Souillac soit en jazz.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Moutin Factory Quintet Lucky People
Vendredi 24 place 2015 Pierre Betz, 2è concert
Moutin Factory Quintet Lucky People

Dans la longue partition du festival de jazz de Souillac devaient nécessairement figurer en place de choix les frères Moutin. Une « Factory », qui rappelle celle d’Andy Warhol, est un vivier d’imaginaires et de créations ; dans la continuité d’une œuvre à l’écriture précise et à l’énergie inépuisable, s’y concocte une recherche poétique et lyrique neuve.

Le quintet installe un flux musical dans lequel le spectateur se sent bien, qu’il connaît et reconnaît puis se détachent des perles, solos précis et savoureux. Un tout jeune pianiste, Thomas Ehnco, apporte sa poésie et sa verve ; le guitariste Manu Codjia, incontournable pour ce 40e festival, déploie de longs chorus fascinants, dont on ne peut se détacher ; le rugissant est sans doute le saxophoniste Christophe Monniot… mais pas seulement. La rythmique jumelle offre des espaces d’envols, ballades ou danses, tendres climats ou grooves irrésistibles, longs phrasés énergiques et vibrants ou blues sensuels.

Nous serons, ce vendredi soir, le public chanceux, le lucky people, qui écoutera un concert captivant.

 

Agenda 2015

          

Factory Quintet

François Moutin, b

Louis Moutin, d

Emmanuel Codjia, g

Thomas Enhco, p

Christophe Monniot, as ss

Voir la vidéo

Éléments biographiques

François Moutin

24.12.1961 naissance à Paris, dans une famille de mélomanes

Étudie le piano dès l’âge de 5 ans

1976 s’oriente vers la guitare basse puis la contrebasse 

1978 fait des études scientifiques (Math Sup, Math Spé, Sup Télécom)

1985 devient ingénieur

1985 choisit d’être musicien professionnel

1999 fonde Moutin Réunion Quartet avec Rick Margitza et Pierre de Bethman

2014 fonde le Moutin Factory Quintet

 

http://moutin.com/

Louis Moutin

24.12.1961 naissance à Paris, dans une famille de mélomanes

Étudie le piano dès l’âge de 5 ans

Vers 1981, se tourne vers la batterie et en fait son instrument

1978 fait des études scientifiques (Math Sup, Math Spé, Sup Télécom)

1985 devient ingénieur

1985 choisit d’être musicien professionnel

1999 fonde Moutin Réunion Quartet avec Rick Margitza et Pierre de Bethman

2014 fonde le Moutin Factory Quintet

 

Discographie sélective

François et Louis Moutin

2013 Moutin Factory quintet "Lucky people" Plus loin music
2009 Moutin Réunion quartet "Soul dancers" Plus loin music
2007 idem "Sharp turns" Plus loin music
2005 idem "Something like now" Nocturne

Thomas Enhco
2015 "Feathers" Verve/Universal - piano solo
2012 "Fireflies" Label bleu

Christophe Monniot
2013 "Station Mir" Le triton

Manu Codjia
2010 "Covers" Bee jazz

 

Distinctions

2005 Prix Django-Reinhardt de l’Académie du jazz pour les frères Moutin

2013 Victoire du jazz catégorie révélation pour Thomas Enhco




 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr