Souillac en Jazz >> vendredi
édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac...

édito

« Le jazz revient, le cœur en fête… on reste là tout ébloui par sa lumière … », merci Monsieur Trenet !

 « Souillac en jazz » en 2021, ce sont des femmes et hommes du jazz pour des rencontres intergénérationnelles grâce au soutien de tous nos partenaires en 2020.

 « Souillac en jazz » se renouvelle, des concerts en plus et créé un nouveau rendez-vous à l’église de Calès pour accueillir Joëlle Léandre, la dame de feu, au lyrisme flamboyant et à voix basse.

 « Souillac en jazz » donne toute sa place aux musicien.ne.s émergent.e.s avec Rouge, trio ondoyant de Satie à E.S.T. mais aussi de Ravel à Tigran Hamasyan, sous les doigts de la pianiste Madeleine Cazenave.

 « Souillac en jazz » c’est la révolution du saxophone velouté de Daniel Erdmann, du violon du prestidigitateur Théo Ceccaldi et du vibraphone volant de Jim Hart.

C’est aussi celui qui, avec charisme et lyrisme parcourt le monde depuis plus de 15 ans, premier pianiste de jazz à jouer à la Cité interdite de Pékin, Yaron Herman s’arrêtera au pied de l’Abbaye de Souillac avec son trio « Songs Of  The Degrees ».

C’est aussi un match de doubles avec d’une part le légendaire Michel Portal et l'inventif du piano Bojan Z et d’autre part Vincent Peirani et Emile Parisien qui nous entraînerons dans une étreinte brûlante entre jazz et tango.  

 C’est également un soir « Les grottes de Lacave en jazz » avec le duo Gonam City du pianiste Marc Benham, du trompettiste Quentin Ghomari et leur carnet de route.

 Ces musiciens, filles et garçons, légendaires, au sommet de leur art ou en devenir pratiquent une musique décomplexée, prennent le rock, le tango, la soul, la pop music, la musique classique et les offrent au jazz, … leur jazz, pour notre 45e festival « Sim Copans ».

Robert Peyrillou, directeur artistique et président.

 

 

.vendredi
Vendredi 19 juillet 2019 Place Pierre Betz à Souillac (sous réserve de modification)
vendredi

Agenda


Rejouer son destin

« Là, tout près, il y a toujours et encore de la musique à embrasser, pour rejouer son destin, remettre ses pas en de lointaines traces, faire apparaître des nouvelles sensations, vibrations différentes, redonner une âme à des compositions anciennes, oubliées, estompées… », ainsi Henri Texier définit-il l’élan qui l’a poussé à créer ce nouveau projet, Sand Woman. Il entraîne ses compagnons à recréer d’anciennes compositions qu’il avait jouées en solo, mais en multi instrumentiste, dans les années 1970-80. Pour créer, multiplier, diversifier l’émotion, aller au plus intime de chacun.e, le contrebassiste chercheur installe un univers immédiatement reconnaissable par ses mélodies. Les deux saxophonistes, Sébastien Texier et François Corneloup, jouent alors des alliances sonores pour apporter des couleurs chaleureuses ou des contrastes féconds. Du guitariste Manu Codjia, les fidèles de Souillac en jazz connaissent bien la puissance et la force mélodique des solos inspirés (il est venu 3 fois à Souillac). Aux côtés d’Henri Texier et sa contrebasse, figure de patriarche inspirant, bienveillant et protecteur, les pulsations rythmiques, dansantes et chantantes du jeune batteur Gautier Garrigue entraînent les chants et les improvisations sur des chemins neufs. Les émotions arrivent en force, ne laissent pas de répit, dans un flot de tendresse ou de tristesse, de colère et d’espoir, de rêve et d’étonnement. La spiritualité prodiguée par les coupoles de l’abbatiale romane se joindra à la force de la musique libre dans un grand bonheur de jazz.

 

Henri Texier, contrebasse

Sébastien Texier, saxophone alto et clarinette

François Corneloup, saxophone baryton

Manu Codjia, guitare

Gautier Garrigue, batterie

 

Récompenses :

2016, Grand prix de l’Académie Charles Cros

 

Discographie :

2018, Sand Woman – Label bleu - (programme concert de Souillac)

2017, Concert anniversaire 30 ans – Label bleu

2016, Dakota Mab - (Live At Theater Gütersloh) -Intuition Records

2015, Sky Dancers – Label bleu

2012, At “l’Improviste” – Label bleu

 





.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr