le programme >> concerts du soir >> Théo Ceccaldi
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Théo Ceccaldi
Vendredi 20 juillet 2018 place Pierre Betz - Souillac - 1er concert (sous réserve de modification)
Théo Ceccaldi

 Agenda

 

Théo Ceccaldi trio « Django »

Pour un trio violon, guitare et violoncelle, la musique de Django Reinhardt est presque une évidence. Son ascension sur la scène jazz, concrétisée par une Victoire du jazz 2017 pour Théo Ceccaldi, n’est pourtant pas due à un retour aux racines ou au jazz traditionnel, bien au contraire. Théo Ceccaldi, au violon, son frère Valentin au violoncelle et Guillaume Aknine à la guitare sont sans cesse impliqués dans la recherche de formes neuves. Ils vivent dans une exploration constante de timbres, de nuances, de tout ce qui peut faire son et ils aiment exacerber les contrastes. La musique de Django est un matériau précieux pour le trio, une source de lyrisme qu’il s’approprie et nourrit de poésie, de ruptures, de tensions, d’improvisations fougueuses. Construit comme un tout, le spectacle « Django » est aussi très visuel. De chaque air du « maître » jaillissent de nouvelles idées, toutes en nuances, soignées et vives, joyeuses.

Guillaume Aknine : guitare
Théo Ceccaldi : alto, violon
Valentin Ceccaldi : violoncelle

Discographie sélective

2018 : Amanda Dakota avec Freaks – sortie 8 février 2018
2016 : A short moment of zero G avec Daniel Erdmann et Jim Hart, BMC Records
2016 : Elastic avec Joëlle Léandre, Cipsela
2015 : Axel erotic avec In love with, Becoq Records
2015 : Petite moutarde, ONJazz Records
2015 : Babies avec Roberto Negro, Le Triton
2014 : La Scala avec Roberto Negro, Ayler Records
2014 : Loving Suite pour Birdy So avec Roberto Negro, Vivala mamma
2013 : Can you smile ?, Théo Ceccaldi Trio avec Joëlle Léandre, Ayler Records
2012 : Carrousel, Théo Ceccaldi Trio, Ayler Records

Récompense :

2017 : Victoire du jazz de l’artiste qui monte




.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr