Souillac en Jazz >> Joachim Kühn / Majid Bekkas / Ramon Lopez (anglais)
édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé...

édito

Souillac en jazz été 2020 a été annulé et reporté en partie, comme annoncé le 30 avril dernier.

L’association, soucieuse de rester en contact avec ses spectateurs, ses partenaires publics comme privés qui l’accompagnent dans cette crise épidémique, les artistes, techniciens et ses bénévoles, a décidé de proposer deux rendez-vous hors saison en acoustique.

Le dimanche 11 octobre 2020 à 17h au palais des congrès, Souillac en jazz accueillera le trio You, sélection Jazz Migration 2020, qui devait jouer le vendredi 24 juillet de cette année. L’association est membre de l’AJC , réseau de diffuseurs français et européens, qui porte en son sein l’unique dispositif d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française ; une scène vivante, riche et des plus singulières en Europe qu’il importait de faire découvrir au plus grand nombre.

Ce concert aura lieu dans le cadre du protocole de l’Etat dans l’organisation des spectacles, que ce soit en distanciation physique (nombre de places limitées ou en gestes barrières, en vigueur à cette date.

Le dimanche 21 mars 2021 à 17h au palais des congrès, le festival invite le pianiste Edouard Ferlet, qui devait se produire cet été le 23 juillet avec son quartet Altérité. Il viendra en solo présenter Think Bach, le musicien de jazz offre une réinterprétation de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach, jouant avec les structures et la libre improvisation de sa musique. «Le jazz et Bach en sortent transfigurés dans l’improvisation autant que dans la lecture rigoureuse.»  - Télérama ffff

Trois autres concerts qui devaient avoir lieu cet été 2020 sont reportés pour le 45e festival du 17 au 24 juillet 2021 : Gonam City, Daniel Erdmann’s Velvet Revolution et Yaron Herman trio.

Cette programmation sera augmentée de trois ou quatre concerts supplémentaires.

Le concert gratuit du Wilfried Touati Quartet en partenariat avec la mairie de Pinsac est reporté également en juillet 2021 comme les prestations de Toultoutim et des Bawling Cats dans les rues et places de Souillac ainsi que l’exposition de Jean-Pierre Rodrigo-Subirana « My favorite things ».

Par ailleurs Souillac en jazz sera présent auprès de Cauvaldor pour Résurgence IV en novembre et de Scénograph en vallée de la Dordogne pour plusieurs concerts de jazz dans la saison 20/21.

 

.Joachim Kühn / Majid Bekkas / Ramon Lopez (anglais)
Pour nos amis anglophones
Joachim Kühn / Majid Bekkas / Ramon Lopez (anglais)

Friday 20 July 2012 at 21.15

Place Pierre Betz – Souillac

Enjoy Chalaba

The German pianist Joachim Kühn, the Moroccan singer Majid Bekkas who also plays the oud and guembri and the Spanish percussionist Ramon Lopez will be taking us on a journey across the Mediterranean to the land of the Gnawa and trans-Saharan Africa. Joachim Kühn, inspired by his musical partnership with Ornette Coleman, likes taking risks and combines an avant-gardist style of jazz with traditional eastern and African music. It therefore comes as no surprise that he has brought together the many-facetted culture of Majid Bekkas with that of Ramon Lopez, a percussionist with an enthusiasm for flamenco and Indian music, to create a leaderless trio. The three musicians transcend melodies in their common quest for a trance-like state, a condition of sensual pleasure which is based on repetitive, almost obsessional phrasing and whose aim is to transport, transform and transfigure. The concert is also a journey with “Chalaba”, a core Gnawa song, at its centre. It is given expression in the traditional vocal manner by Majid Bekkas playing his guembri and is transposed into the world of jazz by Joachim Kühn who gives it a measured rhythmic beat. On this journey there are a number of musical stopovers that conjure up other emotions and impressions: reggae in “Enjoy”, flamenco in “Asmaa”, lyricism and meditation influenced by the tablas and Gnawi spirituality, joy, dance and last but not least modernity, born of tradition and a desire to venture into new territory. The time has come for us to listen attentively, to let our gaze rest on one of the artists and to marvel at the inventiveness of the dialogues between the guembri and the drums, at the natural grace of fingers energetically striking or gently stroking the keys of the piano, at the resonance produced by the membranes stretched across the instruments, at the teasing of a beat or at other moving sounds. And then to let the poetry of it all carry us away.



 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr