le programme >> musique en journée >> L'esprit du off
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.L'esprit du off
Transformer la rue en scène
L'esprit du off

Le festival de Souillac est un festival de référence. Sa programmation, qui est sa vitrine, passe pour une des plus prestigieuses. Ce sont les trois "grands" concerts qui y contribuent. Plus inaperçu dans la presse, le "off", une semaine durant, apporte la musique dans la rue, au plus près des gens. A Souillac, tout un chacun peut, pendant plusieurs jours et du matin jusqu’au soir, profiter de la musique avant d’aller savourer les "grands" concerts place Pierre-Betz. Il y a, essentiellement à Souillac, mais aussi à Pinsac, à Lachapelle-Auzac et à Cazoulès, durant cette semaine, près de quarante heures de musique gratuite.


Pour les musiciens du "off" jouer dans la rue est un défi qu’ils relèvent avec enthousiasme: c’est aller à la rencontre d’un public de passage, qui n’est pas acquis de prime abord. Il faut du métier pour passer sa musique et la rencontre avec le public est le moteur de l’improvisation. D’un mot, on dira que ces musiciens transforment la rue en scène.

Le "off" c’est aussi, pour l’association et ses partenaires (et, en premier lieu, la Mairie de Souillac) la possibilité d’amener la musique à celles et ceux qui ne peuvent se déplacer vers elle: le foyer logement, l’EHPAD et la crèche.

Venez écouter les trois "grands" concerts de la place Pierre-Betz qui sont le fer de lance du festival de Souillac et qui participent à la renommée de la ville dans le monde de la musique. Venez aussi partager les concerts en journée qui, eux aussi, donnent à la ville pendant une semaine une âme de jazz.

Ainsi, dans sa globalité, le festival s’engage dans sa mission d’amener de la culture dans un espace rural. Le "off" offre au public des occasions d’interaction avec des acteurs de diffusion de jazz, conviant différentes formes d’art, sollicitant l’expression, invitant à un partage festif.

 


.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr