Souillac en Jazz >> Arnaud Dolmen Quartet
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Arnaud Dolmen Quartet
Son premier album de jazz, Tonbé Lévé, qui marie la culture caribéenne aux sonorités de jazz moderne pour nous pousser à toujours nous relever
Arnaud Dolmen Quartet

Axé sur une esthétique de jazz moderne, Tonbé Lévé est mélangé aux rythmiques caribéennes et plus précisément celles du Gwoka, la musique et danse traditionnelle de la Guadeloupe dont Arnaud Dolmen et originaire. La Caraïbe, la famille et l'espoir sont les trois thèmes majeurs de son premier album de jazz. Sur les treize pistes entièrement composées par Arnaud, cinq invités internationaux de renom agrémentent la musique de Tonbé Lévé : Mario Canonge, Lionel Louké, Fanm Ki Ka, Erik Pédurand et Cynthia Abraham.

Dans la lignée d'Antonio Sanchez ou encore de Danilo Pérez, Arnaud et ses trois acolytes et ses invités libèrent des mélodies simples et élaborées aux arrangements précis. En collaborant avec Jacques Scwarz-Bart, Naïssam Jalal, Ray Lema ou encore David Linx, le chef d'orchestre aux deux baguettes offre à Tonbé Lévé une dimension abstraite, unique et représentative de notre monde et y affirme que les déséquilibres de la vie sont une force...

La philosophie du "tonbé lévé", le jeune guadeloupéen l'applique à son niveau. Combien de fois a-t-on envie d'abandonner ? Combien de fois observe-t-on passivement, un brin désarmé et impuissant, les cartes tombées les unes à la suite des autres ? C'est là que notre petite voix, notre force, un signe nous rassure et nous aide à nous relever. Tonbé Lévé est un appel à la persévérance, à un optimisme quasi insolent pour ne jamais laisser les expériences de la vie nous assommer.

Batterie : Arnaud Dolmen
Piano : Léonardo Montana

Saxophone : Adrien Sanchez
Contrebasse : Zacharie Abraham

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr