Souillac en Jazz >> Quartet Lande
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Quartet Lande
Pour la sortie de leur premier album "La Caverne", le quartet viendra nous présenter ses riffs endiablés et poétiques.
Quartet Lande

En opposition avec les formes établies du jazz, Lande s’émancipe de ces codes pour créer une musique « qui fait sens » au rythme énergique et bouillonnant. Les parties solistes de Quentin Ghomari à la trompette et Julien Soro à l’alto nous font vibrer entre fureur et désespoir, passion et abandon, soutenus par l’excellence du batteur Ariel Tessier et du contrebassiste Alexandre Perrot. Un son puissant, acoustique et organique porté par une rythmique magmatique. Une musique sans ornement, où l’écoute et la liberté unissent les musiciens dans une aventure d’une rare intensité.

Lande est un bloc de terre glaise, pensé en 2015 par le contrebassiste Alexandre Perrot. C'est sous son impulsion que le trompettiste Quentin Ghomari, le saxophoniste Julien Soro et le batteur Ariel Tessier se réunissent, s'évertuant à former et à déformer le matériau compositionnel du contrebassiste, lui donnant toute sa densité et sa force.

Éprouvant un même besoin, celui d'élaborer ensemble une musique qui fait sens, et qui casse les barrières de la temporalité, ce groupe se sculpte au fil du temps un son où l'intensité et la profondeur sont fondamentales. Ils façonnent la musique avec une rigueur libertaire, s'émancipant des codes.

En juin 2016, ils sont Lauréats du 39ème Concours National de Jazz de la Défense, au cours duquel Alexandre Perrot remporte le Prix d'Instrumentiste.

Leur premier disque La Caverne , enregistré en 2016 au studio Mesa par Charles Frossard, mixé et masterisé par Erwan Boulay au studio Libretto, sort en novembre 2017, distribué par Absilone.

Lande est un des piliers du Collectif Loo, qui rassemble de nombreux musiciens issus de la même génération du CNSMdP : Aloïs Benoît, Jean Dousteyssier, Rémi Fox, Timothée Quost. Ils œuvrent afin de faire du jazz une forme d'expression musicale résolument actuelle.

Batterie : Ariel Tessier
Contrebasse : Alexandre Perrot
Trompette : Quentin Ghomari
Alto : Julien Soro



.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr