Souillac en Jazz >> Tony Hymas joue Léo Ferré
édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie –...

édito

Souillac en jazz, avec ses bénévoles, multiplie depuis 43 ans les partenariats publics comme privés, de la Ville de Souillac avec ses bibliothèque et cinéma, aux associations locales en passant par des entreprises phares de la ville, commerces, artisans, professions libérales sans oublier le Département du Lot, la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée et la Vallée de la Dordogne.

Souillac en jazz fait rayonner le territoire bien au-delà :

-                     En 2015-2016, avec le lancement de la réflexion sur ce qui allait devenir le réseau Occijazz en région.

-                     En 2017, avec l’enregistrement à Souillac du film sur le concert et la Victoire du jazz d’Emile Parisien pour France 3, Victoires du jazz dont le festival est membre de l’Académie ; avec également un documentaire d’Arte Allemagne réalisé en partie à Souillac, sur Vincent Peirani.

-                     En 2018 l’association rejoint l’AJC (association jazzé-croisé), collectif de 73 diffuseurs européens défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens.

-                     En 2019, c’est Jazz Migration, dispositif unique d’aide à destination de musiciens émergents de la scène jazz française, porté par l’AJC. Dans ce cadre, le festival fera découvrir à son public le trio Three Days of Forest.

Souillac en jazz, en touchant un public fidèle et curieux et en proposant des musiques et des musiciens inhabituels, contribue par ses retombées économiques au développement social du territoire. Nul doute que le trio Alain Bruel / Michel Marre / François Thuillier dans les grottes de Lacave ; l’époustouflant Andreas Schaerer, meilleur vocaliste international aux Echo Jazz Awards et prix « Révélation de l’année 2015 » de Jazz magazine ; le passionnant Henri Texier, aux mélodies identifiables entre toutes et à la musique apte à faire naître en nous les plus belles émotions ; le contrebassiste Avishai Cohen, au sommet de son art avec son nouveau trio et son flot de sensations, sauront attirer quelques milliers de visiteurs et faire … qu’avec la vingtaine de concerts gratuits des Cavale à Pinsac, Jazzepheen trio à Miers/Alvignac, Le Lot de Jazz, Filibusters, Les Tire-bouchons, Bismut-Minardi Chamber Jazz trio

Souillac soit en jazz.

 Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Tony Hymas joue Léo Ferré
Mardi 18 juillet 2017 dans les grottes de Lacave
Tony Hymas joue Léo Ferré

Agenda

Concert d'ouverture.
1er train à 20h20, dernier train à 21h précises ...


Tony Hymas joue Léo Ferré

De 1963 à 1968, Léo Ferré vivait dans le Lot près de Gourdon dans une demeure qu’il avait nommée Perdrigal. Il y écrivait des chansons - notamment "Franco la Muerte" et "C'est le printemps" - et aussi, sans chercher à les faire publier des textes de réflexion et des poèmes. Il enregistra deux albums : "Ferré 64" et le double "Verlaine-Rimbaud".

Le pianiste britannique Tony Hymas, après avoir joué quelques titres de Ferré le 1er mai 2015, se plonge dans l’œuvre du chanteur et révèle une facette neuve d’une quinzaine de chansons. Tony Hymas, fondateur du groupe Ursus Minor avec lequel il a réalisé quatre albums, est un musicien éclectique, en constante recherche. Après avoir mis le rock à son clavier, il a travaillé avec des musiciens amérindiens, s’est frotté à la musique de films, a contribué à des concertos et joué avec les plus grands du jazz.

De Ferré, on connaît la puissance des mots. Seul au piano, dans la grotte attentive, Tony Hymas ouvrira une voie nouvelle et la musique seule, dégagée du texte, réveillera la douceur et la violence, la tendresse et la vitalité d’un chanteur inoubliable.

Tony Hymas, piano



Discographie selective

2016 Tony Hymas joue Léo Ferré (Nato)
2016 Ursus Minor,
What Matters Now, (Hope Street)
2014 Chroniques de résistance (Nato)
2012 Hymas & The Bates Brothers, Blue Door (Nato)
2010 Ursus Minor,
I will not take “but” for an answer (Hope street)
2010 De l’origine du monde (Nato)
2007 Erik satie et autres messieurs, Airs de jeux, (Nato)
2007 Michel Portal, Birdwatcher (Emarcy universal)
2006 Ursus Minor, Nucular (Hope street)
2005 Ursus Minor, Zugzwang (Hope Street)
1996 Collectif pour un autre futur, Buenaventura Durruti, (Nato)

 

 

 

 

 

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • .GALERIE:
    Tony Hymas joue Léo Ferré
     
    Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr