Souillac en Jazz >> Lou Tavano quintet
édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres...

édito

En 2018, j’ai décidé de céder la parole à Thomas de Pourquery l’artiste de l’année aux dernières Victoires du jazz, qui avait enchanté Souillac en 2015 et qui revient cette année tisser son jazz d’amour.

« Le jazz a ça d’extraordinaire que c’est la musique qui se nourrit de toutes les autres musiques. On essaie de se faire traverser, on essaie simplement de jouer, d’être connecté … laisser passer cette musique-là … et quand on arrive à la faire passer, c’est un cercle magnifique. »*

Venez vous faire traverser par le jazz, tour à tour musique de chambre ou musique du monde, tour à tour électronique, folk, punk, tour à tour rock ou jazz.

Venez vous faire traverser par un chuchotement d’âmes dans les grottes de Lacave avec la kora d’Alioune Koné et le saxophone d’Olivier Py, par la rythmique indienne de Rudresh Mahanthappa en partenariat avec le Festival Radio-France Occitanie Montpellier,  par un « Django », métal précieux, ciselé par un orfèvre du nom de Théo Ceccaldi l’artiste qui monte des dernières Victoires du jazz, qui déploie une poésie à faire briller le maître.

Venez vous faire traverser par une des figures vitales du jazz d’aujourd’hui Joshua Redman alliant tradition du jazz et univers multiples comme en témoignent ses rencontres  avec Stevie Wonder, The Rolling Stones ou Quincy Jones.

En 2018, ce sera un cercle magnifique.

*France culture

Robert Peyrillou, directeur artistique et président de Souillac en jazz

 

.Lou Tavano quintet
Saison 2016 - 2017 du Théâtre de l'Usine à Saint-Céré
Lou Tavano quintet

Révélation vocale de l’année, elle est unique, dotée d’un charisme exceptionnel, c’est une des plus intrigantes voix du jazz de ces dernières années, elle nous raconte des histoires où se mêlent littérature, Babou la grand’mère de son compagnon et chef d’orchestre Alexey Asantcheeff et sa présence en scène communique la joie autant que le frisson de l’émotion. Ce fut pour moi un coup de foudre quand je l’entendis pour la première fois le 2 septembre 2013. Lou a fait partie du dernier carré des Victoires du jazz cet été et termine au pied du podium de la Révélation de l’année. Jazz Magazine lui a consacré une page complète en début d’été.



https://www.youtube.com/watch?v=7z4lKw0JeBo&feature=youtu.be

http://theatredelusine-saintcere.com/spectacles/351/lou-tavano/

 

 

 

 

.PARTAGER:
  • Facebook
  • Twitter
  • Wikio
  • Digg
  • Scoopeo
  • Technorati
  • myspace

  • Souillac en Jazz - BP 10016 46200 Souillac - tél: +33565370493 - info@souillacenjazz.fr